Dernière publication

Les conditions d’un salaire viable au Québec en 2016 ?

Par ,

La question des travailleuses et travailleurs pauvres est de plus en plus sujette à débat dans l’espace public. En 2015, l’IRIS a créé pour Montréal et Québec un nouvel indice, le salaire viable. Il s’agit du salaire horaire permettant à un·e salarié·e à temps complet une pleine participation sociale et une

L'IRIS veut concevoir les chantiers prioritaires d'un gouvernement anti-austérité. Appuyez-nous !

Derniers billets

Priorité aux créanciers

Par

On ne peut reprocher sa constance au gouvernement. Depuis la dernière élection, les choses ont été mises au clair : les dépenses sociales de l’État doivent être sévèrement amputées afin de « reconquérir notre marge de manoeuvre ». La logique est simple, si Québec veut pouvoir dépenser dans l’avenir, il faut couper aujourd’hui.

 

Les valises

Par

Même si les Panama Papers ne feront bientôt plus les manchettes, les révélations du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) ont fait craquer encore un peu plus le vernis qui enveloppe les élites d’ici et d’ailleurs d’une aura de bonté et d’altruisme.

 

L’effet Desmarais pour hausser le salaire minimum à 15$ dès 2017

Par

Depuis quelques années déjà, les inégalités de revenus prennent le haut du pavé, aux côtés des problèmes environnementaux, comme enjeu inévitable du capitalisme contemporain. Et, depuis un peu plus d’un an, une des solutions avancées par plusieurs États américains serait d’offrir un salaire minimum à 15$/h. Cette revendication existe aussi au Québec. Évidemment, de l’autre côté, il y a des détracteurs qui crient au loup et qui pointent, sans vraiment de fondement empirique, une épée de Damoclès évoquant la destruction potentielle de l’économie québécoise si une augmentation graduelle du salaire minimum d’environ 4$ de l’heure survenait.