Un projet de planification démocratique pour le Québec

Par ,

Le premier choc de la crise de la Covid-19 et l’urgence de la mise en place de mesures sociosanitaires passés, il se dégage maintenant un espace pour réfléchir à l’avenir, à l’après-crise. L’IRIS le fait depuis un moment déjà, à travers une série de billets qui touchent à différents aspects de la question. Or, nombre d’analystes affirment que le problème qui a mené à la crise est lié au système économique dans lequel nous vivons et à ses conséquences écologiques. Ainsi, en complément des textes publiés sur le blogue de l’IRIS, nous menons une réflexion prospective sur les structures économiques actuelles au Québec qui pourraient permettre un premier pas vers une alternative au capitalisme. Les mesures de soutien mises en place par les différents ordres de gouvernements depuis le début de la crise peuvent donner l’impression que la seule option est de supporter par tous les moyens disponibles le système capitaliste qui domine l’activité économique au Québec et au Canada. Ce système n’est pourtant vieux que de quelques siècles. Les humains ont organisé les aspects matériels de leur existence de multiples manières à travers l’histoire. Le capitalisme n’est donc pas une fatalité. Le document qui suit détaille comment le Québec pourrait effectuer des réformes importantes suite à cette crise pour se diriger vers un changement de système économique.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex