Vers une crise permanente du logement

Par

Chaque année, l’arrivée du 1er juillet et de son ballet de déménagements suscite nombre de questions sur l’état du marché locatif. Est-il toujours possible de se loger de manière abordable et de trouver un loyer à sa convenance? Dans cette fiche, nous offrons, à quelques jours de l’échéance annuelle du 1er juillet, un bilan de la situation. Nous commencerons par un portrait du contexte québécois général des taux d’inoccupation et des loyers exigés des locataires. Ensuite, nous détaillerons ce portrait en fonction de la réalité de certaines municipalités. Nous pourrons alors étudier le cas des logements de trois chambres et plus afin de vérifier si les conditions de marché actuelles permettent de satisfaire les besoins des familles. Nous terminerons en formulant quelques recommandations d’interventions gouvernementales qui pourraient rééquilibrer le rapport inégal de négociation entre locataires et propriétaires.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex