Abolition des commissions scolaires : une menace pour l’éducation?

Par

Le ministre de l’Éducation déposait le 1er octobre dernier le projet de loi no 40 qui prévoit le remplacement des commissions scolaires par des centres de services. Ceux-ci conserveront la majorité des responsabilités des commissions scolaires, soit la gestion des infrastructures, des liens d’emploi, du transport scolaire, etc. Les postes de commissaires élu·e·s au suffrage universel, dont le rôle était d’en déterminer les priorités et orientations ou d’en développer les politiques éducatives et administratives, seront toutefois abolis.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex