Regards sur la CAQ #5 - Les nouveaux pouvoirs des «superinfirmières» sont-ils suffisants ?

Par

Le 18 février dernier, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé vouloir élargir les pouvoirs des infirmières praticiennes spécialisées (IPS). Cette avancée importante s’inscrit dans les priorités du gouvernement caquiste en matière de santé : désengorger les urgences en améliorant l’accès aux services de santé de première ligne (médecine familiale, soins courants, etc.), ce qui passe notamment, selon la ministre McCann, par une plus grande autonomie pour les IPS. Au lendemain de la décision du Collège des Médecins Québec, elle a d’ailleurs exprimé le désir d’aller encore plus loin, présentant cette victoire comme une «première étape». Quelles avenues s’offrent au gouvernement pour permettre aux IPS de déployer leur plein potentiel ?

Exporter la citation sur Endnote Bibtex