Réforme de la taxe scolaire : un choix risqué pour les écoles québécoises

Par

Le ministre québécois des Finances Éric Girard a déposé un projet de loi visant à diminuer et à uniformiser la taxe scolaire au plus bas taux régional existant, soit 10,54 ¢ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière. La baisse s’étalera sur quatre ans. Cette annonce fait partie du plan du gouvernement élu le 1er octobre pour « remettre de l’argent dans le portefeuille des Québécois ». Cette réforme devrait entraîner une réduction de la taxe scolaire variant, selon les régions, entre 0 et 500 $ pour une résidence valant 280 000 $. Le gouvernement compensera cette baisse de revenus en augmentant les transferts aux commissions scolaires.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex