Les conditions d’un salaire viable au Québec en 2016 ?

Par ,

La question des travailleuses et travailleurs pauvres est de plus en plus sujette à débat dans l’espace public. En 2015, l’IRIS a créé pour Montréal et Québec un nouvel indice, le salaire viable. Il s’agit du salaire horaire permettant à un·e salarié·e à temps complet une pleine participation sociale et une marge de manœuvre pour une sortie de la pauvreté, et ce, dans une situation et une localité donnée. La présente note socioéconomique a pour objectif de mettre à jour cet indice pour 2016 dans les mêmes localités (Montréal et Québec), et de le compléter par le calcul du salaire viable dans trois autres villes : Saguenay, Trois-Rivières et Sept-Îles. De plus, nous identifierons qui sont les travailleuses et travailleurs pauvres. Finalement, puisque le salaire viable a tendance à être plus élevé que le salaire minimum actuel, nous passerons en revue le discours économique orthodoxe par rapport à toute hausse du salaire minimum.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex