Est-ce que les Québécois et Québécoises profitent de l'augmentation de la productivité?

Par ,

Ces dernières années, le débat opposant les adeptes de la redistribution de la richesse aux défenseur·e·s d’une plus grande stimulation de la croissance économique anime l’espace public au Québec. Pour ces derniers, l’amélioration de la productivité est un moyen mis de l’avant afin d’atteindre leur objectif, d’autant que ces gains de productivité sont réputés se traduire d’eux-mêmes en une meilleure rémunération des travailleurs et travailleuses. Par conséquent, toute la société devrait y gagner lorsque sont mises en place des mesures favorisant la productivité. Toutefois, l’IRIS démontre dans cette recherche qu’au cours des 30 dernières années le PIB par heure travaillée a augmenté de 32% tandis que le revenu de travail n’a progressé que de 15%. Le retard accumulé a mené à un manque à gagner de plus de 3 $ l’heure en moyenne en 2010.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex