Faut-il privatiser Postes Canada?

Par , ,

Périodiquement, l’idée de privatiser Postes Canada revient dans l’espace public. La conjoncture actuelle présente tous les signes du retour en force de ce débat : diminution des échanges postaux, vagues de libéralisation et privatisation en Europe, déficit anticipé à Postes Canada et annonces récentes de diminution de services. Dans cette note, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) veut peser les pour et les contre d’une libéralisation du secteur de la poste et d’une privatisation de cette société de la Couronne, en se fondant sur des exemples internationaux. Notre recherche commencera d’abord par établir l’actuelle situation financière de l’organisation et par présenter les propositions des partisans de cette libéralisation ou privatisation. Ensuite, nous évaluerons le potentiel et les limites de ces propositions et avancerons d’autres pistes de solution, mieux adaptées croyons-nous à la situation spécifique de Postes Canada.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex