Logement 2012 : Le jeu risqué de la SCHL

Par ,

Le marché du logement locatif est embourbé dans une double crise depuis le début des années 2000 qui se traduit par une pénurie permanente de logement et une hausse accélérée du coût de l’habitation. Cette crise prend forme dans un contexte où la construction et la revente résidentielles connaissent un développement important, particulièrement dans le secteur des logements en copropriété (condos). Cette note de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) propose une analyse des conditions à l’origine de ce phénomène. Elle examine le rôle actif qu’y ont joué les mesures d’accession à la propriété promues par le gouvernement canadien ainsi que les innovations financières récentes de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). En plus de soutenir un développement immobilier qui nuit à l’accessibilité du logement, ces pratiques stimulent la croissance de l’endettement des ménages et fragilisent les finances publiques, ce qui représente également un risque important pour la stabilité financière du Canada.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex