CLSC ou GMF ? Comparaison des deux modèles et impact du transfert de ressources

Par

L’organisation des services de santé et des services sociaux de première ligne au Québec subit actuellement des transformations importantes. Depuis la publication du rapport de la Commission d’étude sur les services de santé et les services sociaux (Commission Clair) en 2000, le passage vers une première ligne structurée autour des Groupes de médecine de famille (GMF) est amorcé. Ce virage s’est récemment accéléré avec l’adoption en 2015-2016 d’un nouveau cadre de gestion pour les GMF. Celui-ci implique un transfert de ressources professionnelles (y compris des ressources sociales) des centres locaux de services communautaires (CLSC) vers les GMF. Dans cette note socioéconomique, l’IRIS propose une comparaison entre le modèle des CLSC et celui des GMF et une analyse des impacts de ce transfert.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex