Société québécoise du cannabis – Problèmes d'optimisation et risques pour la santé publique

Par

Prochainement, le cannabis sera légalisé au Canada. Pour se préparer à ce changement, le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi 157 visant la création de la Société québécoise du cannabis (SQDC). Mise en place afin de permettre l’établissement d’un cadre sécuritaire et responsable pour la vente du cannabis, cette société d’État répond largement aux attentes des principaux intervenants en santé publique. Cependant, certains points d’ombre demeurent et doivent être clarifiés avant l’adoption finale de la loi, notamment en ce qui a trait au dédoublement de structures entre la SQDC et la Société des alcools du Québec (SAQ), mais également vis-à-vis des risques de privatisation et de sous-traitance qui laissent planer certains doutes sur la volonté gouvernementale de prioriser la santé publique.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex