Facebook : prends mon argent, pas mes données

Par

La semaine dernière, on apprenait que des entreprises dans le domaine des assurances, des prêts hypothécaires et des prêts personnels de la ville de Québec avaient été visitées par la SQ en lien avec le vol des données personnelles chez Desjardins. Ces entreprises auraient payé pour mettre la main sur ces précieuses données, non pas pour voler l’identité des individus concernés par la brèche de sécurité, mais pour les contacter et leur offrir des services financiers.

Salaire minimum : la mobilisation paie

Par

La semaine dernière, Statistique Canada dévoilait un rapport sur l’évolution du travail au salaire minimum au cours des vingt dernières années. On y apprenait que le taux de salarié·e·s gagnant le salaire minimum a doublé au Canada depuis 1998, passant de 5,2% à 10,4%. Cette augmentation n’est heureusement pas due au fait que plus d’emplois sont mal payés, mais plutôt à l’augmentation rapide et substantielle du salaire minimum dans de nombreuses provinces, principalement l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Ainsi, les salarié·e·s qui gagnaient plus que l’ancien taux mais moins que le nouveau dans ces provinces ont commencé à recevoir le salaire minimum et ont vu leur pouvoir d’achat augmenter également.

L’irresponsabilité sociale des entreprises

Par

La Business Roundtable est une organisation qui regroupe quelque 190 PDG des compagnies américaines les plus importantes, actives dans toutes les industries. Depuis une quarantaine d’années, cette association patronale défendait l’idée que la responsabilité des entreprises se limitait à maximiser les profits de leurs actionnaires. La semaine dernière, cette organisation a changé son fusil d’épaule en déclarant que les entreprises américaines devaient non seulement avoir à cœur le portefeuille de leurs actionnaires, mais également les intérêts de toutes leurs parties prenantes : leurs employé·e·s, leurs client·e·s, leurs fournisseurs, les communautés où elles sont installées, etc. Elles s’engagent notamment à offrir de bonnes conditions de travail à leurs employé·e·s et à protéger l’environnement. 

Péril en la demeure

Par

La jeune militante écologiste Greta Thunberg est au centre d’une bataille idéologique entre les mouvements pro et anti-transition énergétique. Pendant que les chroniqueurs de droite en font une bouc émissaire qui serait manipulée par des adultes et dont les traits autistiques lui donneraient des airs de cyborgs (ça ne s’invente pas), la planète continue de suer à grosses gouttes. Le mois de juillet 2019 fut le mois le plus chaud de l’histoire moderne. 17 des 18 années les plus chaudes depuis la fin du 19e siècle ont eu lieu depuis l’an 2000. Le cercle arctique connaît les pires feux de forêt de son histoire. Bref, la maison est en feu et certains préfèrent critiquer celle qui tire la sonnette d’alarme plutôt que de tenter d’agir et d’identifier les pyromanes.

De nos cotes de crédit au crédit social chinois

Par

​Depuis environ une dizaine d’années, le gouvernement chinois travaille à la réalisation d’un système de « crédit social » dont la pleine opérationnalisation est prévue pour 2021. Ce crédit social est le résultat d’un vaste système de collecte de données de toutes sortes sur la population : historiques de paiement, dossiers criminels, habitudes de consommation, banales incivilités, types d’endroits et d’individus fréquentés, etc. Ces informations sont collectées par les autorités de Pékin qui attribuent un score à chaque individu dans le but officiel d’augmenter la « confiance » générale au sein de la population, afin de faciliter le développement économique du pays. 

Aucun billet trouvé