["stephane coupures", "stephen couture", "stephane contre", "stephane culture", "stephane criture", "stephane coupure"]

4 résultats trouvés. Recherchiez-vous plutôt stephane coupures ?

Politiques numériques : quatre enjeux pour la prochaine année

Par

Michael Geist, professeur à l’Université d’Ottawa, tient un blogue prolifique ainsi qu’une chronique au Toronto Star, qui analyse scrupuleusement les débats politiques concernant l'Internet et les technologies numériques, en particulier sur la scène fédérale. En début d’année, il a présenté quatre enjeux principaux en la matière qui devraient retenir l’attention des responsables politiques pour l’année 2015. Je les présente ici en français, en ajoutant quelques éléments de contexte pour en faciliter la compréhension :

Austérité et bordel informatique

Par

Jean-Nicolas Blanchet du Journal de Québec est sans doute le journaliste qui suit de plus près le secteur de l’informatique gouvernementale au Québec. Son dossier « Le bordel informatique » a mis plus d’une fois de l’avant les problèmes de ce secteur. Le 3 décembre dernier, le journaliste faisait état des résultats d’une demande d’accès à l’information qu’il a réalisée, constatant que les consultant.e.s privés en informatique étaient presque aussi nombreux et nombreuses que les fonctionnaires au sein du gouvernement du Québec, ce qui entraîne des coûts importants pour l’administration publique. Blanchet notait par exemple qu’au sein du Centre des Services Partagés du Québec (organisme dont la mission est d’offrir des services aux organismes publics), le budget octroyé aux 324 consultant.e.s privés est plus élevé que celui consacré aux fonctionnaires, pourtant trois fois plus nombreux et nombreuses!

Les logiciels libres, un an plus tard

Par

Cette semaine, c'est la Semaine québécoise du logiciel libre et plusieurs ateliers et conférences sont organisés sur ce thème un peu partout au Québec. J'en profite pour faire un retour sur la note de recherche sur les logiciels libres que nous avons publiée il y a environ un an. Nous avions alors soutenu que le choix des logiciels libres pour le gouvernement du Québec pourrait contribuer à réduire significativement les coûts et à accroître son autonomie technologique. Que s'est-il passé depuis?

Logiciels libres : réduction des coûts et souveraineté numérique

Par

Malgré plusieurs ouvertures du gouvernement du Québec dans les dernières années à propos des logiciels libres, les mesures concrètes tardent à venir. Or, dans plusieurs autres pays, des expériences d’adoption des logiciels libres ont conduit à des économies importantes, en plus de favoriser leur souveraineté numérique. Dans cette note, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS)

Aucun document trouvé