Le régime public-privé d'assurance médicaments du Québec : un modèle obsolète ?

Par , , ,

En 1997, le Québec se dote d’un régime hybride (public-privé) d’assurance médicaments, qui assure à l’ensemble de la population québécoise un accès à une couverture d’assurance pour les médicaments d’ordonnance. Alternative à la mise en place d’un régime public universel, le régime hybride est néanmoins considéré à l’époque comme une importante

Argumentaire économique pour un régime universel d'assurance-médicaments

Par ,

Dans ce rapport, nous montrerons qu’un régime d’assurance-médicaments, public, universel, pour l’ensemble des dépenses en médicaments prescrits, à partir du premier dollar dépensé, est économiquement possible et socialement souhaitable en termes d’équité et d’innocuité des médicaments. De plus, nous montrerons que, dans un environnement institutionnel approprié, il serait le régime d’assurance-médicaments

Aucune publication trouvée