Le Québec, dépendant de la péréquation?

Par Francis Fortier

Le programme fédéral de péréquation se trouve souvent au centre des débats publics. Les différentes réformes l’entourant sont généralement l’occasion pour les provinces de faire la promotion auprès du gouvernement fédéral de projets les avantageant. Dans ce jeu d’influence, le Québec est souvent décrit comme l’enfant chéri de la péréquation. Dans cette note, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) étudie les fondements de la péréquation tout en évaluant l’importance réelle de ce programme pour les finances publiques des provinces canadiennes.