Avis de l'IRIS sur le Rapport Innover pour pérenniser le système de retraite (Rapport D'Amours)

Par ,

Une constatation importante qui émane de la lecture du rapport D’Amours est que, pour atteindre les objectifs énoncés par les experts, les grands changements proposés doivent être implantés de manière cohérente et intégrale. Ainsi, si des changements aux méthodes comptables étaient apportés aux régimes de retraite sans que la rente longévité soit également implantée, l’IRIS craint une exacerbation de la situation déjà précaire des retraité·e·s du Québec. De plus, advenant que les recommandations du rapport D’Amours soient acceptées, il faudra apporter une attention particulière à leur implantation graduelle afin de permettre une transition efficace qui permettra de maintenir, voire de bonifier, les revenus prévus des travailleurs·euses qui ont déjà commencé à économiser en vue d’une retraite. Dans le présent document, nous reprendrons la structure du sommaire du rapport D’Amours. Nous commenterons séparément chacun de ses 7 volets en soulignant les points d’accord et de désaccord entre notre analyse et conclusions et celles du comité d’experts. Nous avons intégré au présent mémoire certaines sections de notre étude de mars 2013 (reproduite en annexe) pour en faciliter la compréhension.

Exporter la citation sur Endnote Bibtex