Appuyer l'IRIS
 
Appuyer l’IRIS
Devenir membre
Page 1 sur 41234

Du capitalisme triomphant et l’enlisement global

par Philippe Hurteau, le 23 juillet 2014 dans la catégorie Économie financière

Dans la seconde capsule vidéo relatant le contenu d’une séance du cours d’introduction à l’économie que l’IRIS a organisé au printemps dernier, Éric Pineault, professeur de sociologie à l’UQAM, nous présente un bilan des réformes néolibérales : stagnation économique, endettement des ménages, accroissement des inégalités, soumission au secteur financier, etc.

Loin d’être une stratégie de relance, le néolibéralisme s’avère plutôt être le visage concret d’une lutte de classe unilatérale que mène l’élite économique contre la majorité de la population.

Vous pouvez également télécharger la bande dessinée qui a été produite à l’occasion de ce projet sur le site Internet de l’IRIS : http://iris-recherche.qc.ca/publications/bd-magieeconomie.

Qu’est-ce que l’économie?

par Guillaume Hébert, le 14 juillet 2014 dans la catégorie Économie financière

L’économie n’a pas grand chose à voir avec les indices boursiers que l’on présente chaque jour à la télévision. Au printemps dernier, l’IRIS a mis sur pied un cours d’introduction à l’économie de quatorze séances : L’économie pour tout le monde. Nous partageons aujourd’hui la première d’une série de six brèves capsules vidéos qui reprennent certaines des idées présentées lors de ce cours. Dans cette première vidéo, je résume quelles sont les principales critiques faites à la science économique de notre époque.

Vous pouvez également consulter la brochure qui a été produite à l’occasion de ce projet sur le site Internet de l’IRIS : http://iris-recherche.qc.ca/publications/critique-economie.

 

Un graphique qui annonce le prochain tsunami?

par Guillaume Hébert, le 10 juillet 2014 dans la catégorie Économie financière

Le citoyen moyen, tout comme la citoyenne moyenne d’ailleurs, est exposé sans arrêt à des nouvelles économiques sous forme d’indices et de taux qui prennent régulièrement les analystes et les expert.e.s par surprise parce qu’ils s’avèrent meilleurs ou pires que les prévisions initiales (dont on se questionne parfois sur la provenance…). Une semaine, c’est la confiance des consommateurs aux États-Unis qui est à la hausse, la suivante c’est la balance commerciale qui se creuse au Canada, ou encore c’est l’inflation, les mises en chantier, la vente au détail ou bien entendu, la progression (ou le ralentissement) du produit intérieur brut (PIB).

(Lire la suite…)

L’odeur du pari passu excite les vautours

par Guillaume Hébert, le 4 juillet 2014 dans la catégorie Économie financière

VautourLe 16 juin dernier, l’Argentine a échoué à faire entendre à la Cour suprême des États-Unis un appel de la décision prononcée par un juge new-yorkais dans une affaire qui l’oppose à deux fonds vautours, NML Capital et Aurelius. Ma collègue Julia Posca a déjà parlé de cette affaire dans un billet publié il y a dix-huit mois. Les péripéties des dernières semaines ont suscité de nombreuses spéculations, projections et analyses dans l’univers de la finance. Cette affaire est importante puisqu’elle traite de dette souveraine à une époque où l’endettement public est une préoccupation généralisée. Et dans laquelle les vautours mangent de la dette.

*****

2001, l’Argentine est en faillite. Elle avait pourtant été une « élève modèle du Fonds monétaire international (FMI) » et appliqué à la lettre les diktats ultralibéraux des années 80-90 : « Elle a, en effet, mis en œuvre avec application et persévérance des programmes d’ajustement structurel, gouvernés par trois principes, qui font partie intégrante du « Consensus de Washington » : la flexibilité, l’ouverture de l’économie et le retrait de l’État, réduit à des fonctions régaliennes strictes. » (La documentation française). Mais la prospérité n’était pas au rendez-vous. Au contraire, la seule « grande classe moyenne » de l’Amérique latine a sombré avec l’économie du pays.

(Lire la suite…)

Poissons gluants et malabars

par Simon Tremblay-Pepin, le 20 juin 2014 dans la catégorie Économie financière

goldfish_frontviewUn ami m’a déjà dit que Michel Foucault – sur qui il faisait sa thèse – est comme un poisson gluant. Quand on pense l’avoir attrapé, il nous glisse des mains. Cette métaphore illustre bien comment je me sens devant plusieurs concepts économiques. Cette science qui se prétend impitoyablement froide repose en fait sur quelques idées étonnamment fuyantes.

La première fois que j’ai été frappé par ce constat, c’est en me penchant sur le concept de productivité pour un billet sur ce blogue. En apparence, l’idée est à la fois solide et vitale au processus économique. Elle est l’ennemie du gaspillage. Or, comment peut-on aimer le gaspillage? Surtout à l’époque des 3R-V. On veut faire le plus possible dans le moins de temps de travail possible. C’est logique, mais pas si simple que ça à calculer. À l’époque, je rappelais qu’on procède en général de façon simpliste pour calculer la productivité. On compte l’argent produit par un secteur et on le divise par le nombre d’heures travaillées dans ce secteur. Un secteur est productif s’il génère beaucoup d’argent avec peu d’efforts. Viennent alors à l’esprit la mafia et la spéculation financière et l’avenir promet d’être radieux. Plus sérieusement, le voile de la monnaie obscurcit tellement la question de la productivité, on se demande si elle finit par vouloir dire véritablement quelque chose.

(Lire la suite…)

Carton jaune pour la Coupe du monde

par Julia Posca, le 9 juin 2014 dans la catégorie Économie financière

Le niveau d’enthousiasme de toute amatrice ou amateur de soccer qui se respecte suit une trajectoire ascendante à l’approche de la Coupe du monde de la FIFA, qui se déroulera cette année du 12 juin au 13 juillet au Brésil. Cette fébrilité ne saurait toutefois nous faire oublier les travers de la planète foot ainsi que les paradoxes et les scandales que comporte invariablement ce type d’événement.

(Lire la suite…)

L’heure est au décrochage

par Guillaume Hébert, le 23 mai 2014 dans la catégorie Économie financière

VictorVPhonographQu’il s’agisse de rigueur budgétaire ou d’austérité, nous savons quelle direction entend prendre le gouvernement de Philippe Couillard dans les prochains mois.

Certain.e.s, l’IRIS notamment, sont d’avis qu’il s’agit d’un très mauvais choix de politique publique. Tel que nous l’anticipions il y a un an, la résorption trop hâtive du déficit budgétaire a nui à la relance économique, amenuisant ainsi les recettes de l’État et contribuant au maintien d’un déficit.

D’autres s’époumonent à faire écho aux nombreuses remises en question des politiques d’austérité qui nous viennent d’Europe et d’ailleurs. Le FMI, l’OCDE, la Commission européenne, les États-Unis ont tous remarqué que l’austérité apparaît comme contre-productive. Les plus dogmatiques des néolibéraux insistent pour garder le cap, mais ces institutions s’effraient de l’instabilité que pourrait générer l’accentuation des conséquences socio-économiques de ces politiques.

(Lire la suite…)

Le hockey, un sport pas pour tout le monde

par Philippe Hurteau, le 22 mai 2014 dans la catégorie Économie financière

Pendant les séries, le Québec tout entier vibre au rythme des Canadiens de Montréal. Pourtant, l’euphorie suscitée par les exploits sportifs de P.K. Subban ou encore le profond désespoir causé par la blessure de Carey Price ne peuvent complètement effacer le malaise que suscite ce spectacle de haut niveau. Si, comme plusieurs, j’écoute avec passion tous les matchs à la télévision ou dans les bars de la métropole, je ne peux m’empêcher de trouver que quelque chose cloche avec notre sport national.

Ce n’est pas seulement le fait de voir des millions être offerts à des gars qui ont comme seul talent de savoir patiner et lancer des rondelles qui dérange, mais bien de constater que le hockey est de moins en moins abordable. En fait, si on veut jouer au hockey, si on veut y initier nos jeunes ou encore se payer une soirée au Centre Bell, force est de constater que de tels plaisirs ne sont pas accessibles à toutes les bourses.

(Lire la suite…)

Qu’est-ce qui cloche avec la science économique?

par Renaud Gignac, le 5 mai 2014 dans la catégorie Économie financière

unnamedEn cette journée du 5 mai 2014, 22 associations et collectifs étudiants en économie de 18 pays, dont fait partie le Mouvement étudiant québécois pour un enseignement pluraliste de l’économie, signent un manifeste international réclamant des changements profonds à la manière dont l’économie est présentement enseignée dans nos universités. Isolement face aux autres courants de pensée, isolement face à la critique, isolement face aux autres sciences sociales; les reproches adressés à la science économique traditionnelle ratissent large et ne sont pas nouveaux. Face à un modèle d’enseignement dont l’influence est internationale, la critique s’organise aujourd’hui à l’échelle globale.

(Lire la suite…)

L’avenir est-il à la stagnation économique prolongée?

par Guillaume Hébert, le 9 avril 2014 dans la catégorie Économie financière

La « Grande Récession » qui s’est amorcée en 2008 a été la plus importante depuis la « Grande Dépression » de 1929. Nous sommes désormais familiers avec son déclencheur, la crise de subprimes, ces prêts hypothécaires tordus consentis à des ménages qui allaient manifestement faire défaut sur leurs paiements. Cela étant dit, les causes profondes de la Grande Récession et l’avenir qui s’ouvre suite à celle-ci comporte bien des zones d’ombre. De fait, il n’y a pas de consensus ni sur les conditions structurelles ayant mené à la crise, ni sur la robustesse ou sur la précarité de la reprise en cours.

J’ai lu avec intérêt les échanges récents à ce sujet entre les économistes Sam Gindin de l’Université de York (Toronto) et  Andrew Kliman de l’Université Pace (New York). Tous les deux sont marxistes et ça tombe bien, puisque Marx fait justement l’objet d’une réhabilitation relative au moment où la théorie économique néoclassique qui domine la discipline échoue à décrire adéquatement les phénomènes contemporains (« Was Marx Right? », était justement le titre d’un autre débat dans les pages du New York Times la semaine dernière).

(Lire la suite…)

Page 1 sur 41234
1710 Beaudry, Bureau 3.4
Montréal (Québec) H2L 3E7

514 789 2409
Conception Coopérative Molotov